Vous êtes ici : Stages

Article mis à jour le 07/03/2020

La rentrée effectuée, nous allons nous pencher sur quels stages club vous proposer et nous en reparlerons à notre prochaine Assemblée Générale.

En attendant consulter notre rubrique Stages Extérieurs ci-dessous.

Stages EXTERIEURS

Article mis à jour le 16/09/2020

Cette rubrique est documentée à fur et à mesure de nos connaissances.
Toutefois, nous ne pouvons fournir un listing exhaustif des stages.

  • Prochains Stages :
    • Samedi 10/10/2020 :
      Le MANS : STAGE HOMMAGE à Jean-Philippe PARIS :
      PDF - 282.1 ko
      Stage HOMMAGE à Jean_Phi
    • Dimanche 11/10/2020 :
      St BARTHELEMY D’ANJOU : STAGE HOMMAGE à Frank LEPORS :
      PDF - 396.3 ko
      Stage HOMMAGE à Franck LEPORS
    • ...
      Attention aux annulations pour cause de pandémie ...
  • Pour les déplacements, vous êtes invitez à covoiturer si possible.
  • Les stages sont un plus, surtout s’ils viennent en complément de votre entraînement habituel ... pas à la place !

N’oubliez-pas non plus, nos stages club.

ETE 2020 : stages club

Article mis à jour le 06/07/2020

Cet été, après cette saison largement perturbée avec la pandémie, suite aux entraînements extérieurs que nous avons déjà effectués pendant le dé-confinement, et pour ne pas rompre avec l’entraînement karaté, FRANÇOISE vous propose 2 stages club selon protocole en cours à la date des stages :

  • Un en JUILLET : le JEUDI 16 de 19h30 à 21h au Terrain de Rugby,

Stage Françoise

  • et un autre en AOUT : le JEUDI 13 de 19h30 à 21h au Terrain de Rugby

gratuits pour les membres du club,
10 € le stage pour les extérieurs titulaires d’une licence karaté FFKDA

INSCRIPTION PREALABLE OBLIGATOIRE

Lieu terrain de Rugby (entre la Fac et l’étang St Nicolas) à la jonction du Boulevard Beaussier et de l’avenue Notre Dame du LAC à ANGERS

Tenue : tenue de sport pour extérieur, chaussures de sport

8 décembre 2017 Stage Jean-Pierre Lavorato 9ème Dan

Jusqu’à maintenant nous avions le plaisir d’accueillir dans notre club, Senseï Jean-Pierre Lavorato, expert fédéral 9ème dan, pour un stage le premier vendredi de décembre.

Cette saison (2018-2019) faute de réservations suffisantes dans notre club, le stage est ajourné.

Peut-être en aurons nous la possibilité dans une future saison.

JPEG - 44.9 ko
Stage 2017

Interview de Christian Clause

Lors du dernier stage de Christian, nous en avons profité pour lui poser quelques questions sur sa vie de karatéka.

ABK : A quel âge as tu commencé le karaté ?
CC : A 21 ans, je rentrais de l’armée en 1966. j’ai commencé avec Mr Deperetti à Paris. Il enseignait le judo, l’aïkido et le karaté.

ABK : Qu’est ce qui t’a ammené au karaté ?
CC : En rentrant de l’armée je souhaitais me trouver une activité où il n’y ai pas d’interruption. J’avoue franchement que l’on commençait à parler du karaté comme un sport de combat...ou tu devenais très très fort, invulnérable ! J’exagère, mais en tout cas une image mystique qui m’a attiré. Ce qui m’a surtout attiré c’est le premier cours que j’ai vu dans un grenier à Paris rue du Maine où l’atmosphère m’a beaucoup plu, la rigueur, ce travail ensemble, des gens qui dégageaient une énergie fantastique.

ABK : Ensuite tu as connu J-P Lavorato
CC : Oui c’est un ami, (notre premier champion d’Europe), P. Baroux qui connaissant mon tempérament m’a conseillé d’aller découvrir M. Lavorato.

ABK : Tu as fait de la compétition aussi ?
CC : J’ai démarré tard, mais j’ai eu pour moi des résultats qui étaient amplement suffisants. On a été champion de France en 1973 (combat), par équipe avec P. Berthier, JL. Morel ... enfin les élèves de Jean-Pierre des clubs de Vincennes et St Mandé. J’ai été 2 fois champion de France kata par équipe également, c’est a peu près la même équipe qui faisait combat et kata. Je crois à ce jour que c’est le seul club champion de France technique et combat.

ABK : la question classique des débutants : en combien de temps as-tu eu ta ceinture noire ?
CC : A l’époque il n’y avait pas de délais, je l’ai eu en 2 ans. Je m’entraînais tous les jours, c’était horrible ... pour les gens avec qui je vivais.

ABK : Lequel de tes DAN t’a le plus marqué, ou fait le plus plaisir ?
CC : Il y en a 2 qui m’ont vraiment marqué : le 1er DAN, vraiment la ceinture noire, souvent nous les anciens on oublie ce que cela a eu comme effet sur nous. En tout cas pour moi, c’était fantastique, et je me suis vraiment rendu compte que cela démarrait. Et puis le 5ième DAN. Pourquoi le 5, parce que je l’ai passé avec mes amis, la même équipe Berthier etc., c’était génial !

ABK : Quel Sensei t’a le plus marqué ?
CC : Sensei Kasé. Jean-Pierre évidement, mais Jean-Pierre c’était autre chose, c’était l’homme qui était devant, c’était vraiment le meneur d’homme. Puis, il nous a fait découvrir Sensei Kasé, et là, c’est vrai que pour moi, c’est un karaté qui convenait tout à fait à ma morphologie ... enfin tout cela me convenait tout à fait.

ABK : As tu une technique préférée ?
CC : A l’époque, c’était le mae géri, et puis le kisami aussi ... pas mal. En compétition, j’avais un espèce de mae géri merdique, mais qui passait souvent ! Je passais au dessus de la garde ... (rires) ... enfin c’était comme cela, c’était la compétition. Le kisami par contre ça, ça allait pas mal.

ABK : Un kata préféré ?
CC : J’ai beaucoup aimé Empi. J’ai beaucoup aimé Niju shiho, J’ai beaucoup aimé Sochin ... voila.

ABK : Tu es expert dans la fédé, qu’est ce que cela veut dire pour toi, à part les stages ?
CC : c’est pas moi qui ai choisi, c’est une reconnaissance de mes pairs. J’étais ravi de me retrouver avec des gens comme Jean-Pierre, entre autre. Comme Dominique Valéra qui est un Monsieur du Karaté, quand tu vois son vécu, son parcours, c’est fantastique. Serge Chouraki, tous, Patrice Belhriti, Bernard Bilicky ... c’est des mecs que j’allais voir à Coubertin combattre. On oublie qu’ils ont été des super combattants. Et de les voir maintenant diffuser un karaté qu’on appelle traditionnel ou de la self-défense, mais peu importe, il y a une recherche. Ce sont des gens investis dans des choses vraiment intéressantes. Donc faire partie de ces gens là, à mon âge - 70ans -, c’est sympa, c’est bien pour mes élèves, les gens qui nous entourent.

ABK : Tu n’as pas prévu d’arrêter ?
CC : Oh non, je ne voudrais pas ! Le plus tard possible !

ABK : Merci Christian

Le stage de Christian Clause dans la presse !

Belle-Beille. Un 8e dan a dirigé le stage d’Angers Budo Karaté !
Dernièrement, une trentaine de karatékas ont assisté durant deux heures à un stage proposé pour la deuxième année consécutive par l’expert fédéral et 8e dan de karaté Christian Clause, au gymnase de Belle-Beille.

Françoise Louvigny, responsable de l’équipe pédagogique et fondatrice d’Angers Budo Karaté, s’est déclarée très satisfaite de cette venue : « C’est un enseignant gentil et sérieux. Nous avons la chance de l’avoir tous les ans à cette période car il est très pris ». Françoise Louvigny et Christian Clause se connaissent depuis une trentaine d’années. Ils ont en commun l’enseignement qu’ils ont reçu de Maître Kase, l’une des grandes figures du karaté moderne. « La pratique du karaté avec ce senseï est garante d’un karaté de très haut niveau », se félicite d’ailleurs Françoise Louvigny.

JPEG - 127.7 ko

Article paru dans le Courrier de l’Ouest

Dernier stage club

Article mis à jour le 09/03/2020

Le Mardi 21 mai 2019 de 20h15 à 22h Salle des Arts Martiaux du Gymnase de Belle-Beille
le club a reçu Daniel BOUTIN 6ème DAN BEES2 Finaliste des championnats du Monde KATA (1980 et 1982)

Au programme TEKI NIDAN et ses BUNKAI : très très intéressant et riche.
Merci aux clubs amis qui sont venus.

Concernant l’appel ANONYME du 05/02/2020 à 10 heures 53 : voir notre réponse ci-dessous.

Droit de réponse

Article mis à jour le 09/03/2020

Quelques remarques, à la personnne ANONYME qui a laissé ce message le 05/02/2020 à 10 heures 53 :

WAV - 359.1 ko
20200205_105332_Anonyme
  • Même si l’article a été mis à jour le 15/01/2020, ce stage a eu lieu le 21 mai 2019.
  • Monsieur Daniel BOUTIN a été condamné avec sursis.
  • Nous partions du principe que ce n’est pas à nous de prolonger la peine qui a été prononcée par la justice en 2013.
  • Nous pensions respecter un principe de précaution en adressant ce stage qu’aux ADULTES.
  • Monsieur Daniel BOUTIN est un excellent KARATEKA et c’est pour cette raison qu’il a fait un stage dans notre club.
  • N’ayant pas accès au FIchier Judiciaire national automatisé des Auteurs d’Infractions Sexuelles ou violentes (FIJAIS), à notre connaissance nous ne savions pas que Monsieur BOUTIN n’était "pas autorisé à animer, enseigner ou encadrer quelque activité sportive que ce soit et auprès de quelque public que ce soit".
  • Une cause juste n’a rien à gagner à être défendue par des moyens discutables comme les appels anonymes.
  • L’intervention des services de l’état (04/03/2020) auprès de nous, est plus recevable que votre appel anonyme.
  • Désormais nous n’ignorons plus l’article R 53-8-24 du Code de Procédure Pénale, ni l’article L 212-9 du Code du Sport, ni l’existence du FIJAIS, même si celui ci n’est accessible qu’aux Services de l’Etat.

« novembre 2020 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6
FacebookABK
Suivez le club sur Facebook !